25 Jun 2021

Quatre décennies chez GENERALI ont transformé ma vie et ont repoussé mes propres limites

VALERY YVES from Generali France S.A.

Ayant rejoint GENERALI, au début des années 80, mon diplôme d’Ecole Supérieure de Commerce en poche, je souhaite vivre ma première expérience professionnelle en tant que commercial, sans imaginer un seul instant que je resterai dans le même groupe jusqu’à ce jour .

C’est dans un réseau de distribution dédié à la protection sociale des chefs d’entreprise et des salariés que je vais exercer mes fonctions à Poitiers à côté du Futuroscope.

Grâce à GENERALI, je vais surmonter les obstacles liés à mon handicap de façon inespérée.

Grâce à GENERALI, je vais découvrir des gens différents avec des expériences humaines inestimables.

Grâce à GENERALI, je vais bénéficier d’un confort de vie, facilitant mon épanouissement et celui de mes proches.

Grâce à GENERALI, je vais être gratifié de reconnaissances qui me font chaud au cœur.

Grâce à GENERALI, je vais vivre des voyages et des événements inoubliables.

Durant la première décennie, je vais découvrir des clients très différents, artisans, commerçants, professions libérales et dirigeants de PME; du fabricant de pantoufles “charentaises” au fabricant de prothèses médicales en passant par le courtier en céréales, le pharmacien, le médecin ORL, le restaurateur, les carmélites ou le tanneur de peaux ainsi que de nombreuses autres professions.

Chaque jour, je suis dans l’écoute et l’empathie de ces acteurs économiques pour accomplir au mieux ma tâche et publier la couleur de notre marque, celle du cœur, celle qui me ressemble. Je me dois d’être le plus réactif possible aux sollicitations diverses provenant de mes clients, de ma hiérarchie ou des services de gestion.

La protection sociale des femmes et des hommes dirigeant les entreprises mérite une vigilance particulière car elle concerne aussi la protection des salariés, qui sont la cheville ouvrière de cette entreprise.

Mon approche est globale: à savoir, évaluer les besoins personnels et stratégiques du dirigeant ou des dirigeants lors de plusieurs associés, ceci très souvent en coordination avec le principal conseiller de l’entreprise, en la personne de l’expert-comptable.

C’est donc un consensus tripartite, car les incidences des choix entraînent des risques potentiels sur le plan fiscal, social ou même purement assurantiel. Mon rôle est de m’assurer de la conformité des solutions mises en place.

Les principales solutions concernent la retraite, la prévoyance, les frais de santé, les garanties associées des dirigeants, la protection des salariés ainsi que les dispositifs d’épargne salariale, dans le respect des obligations conventionnelles.

Notre partenariat historique avec l’institution KLESIA nous permet d’approcher et d’assurer certains grands secteurs d’activités comme les pharmacies, Les hôtels cafés restaurants ou le transport.

J’ai vécu plusieurs fois le décès d’un dirigeant que j’assurais. Il faut alors accompagner le conjoint survivant et même apporter des conseils en termes de pérennité de l’entreprise. Il s’agit de se concerter avec les autres conseils notamment les notaires et les experts-comptables.

J’ai également connu des chefs d’entreprise comme un transporteur exerçant seul dans son entreprise et effectuant des transports internationaux en proie à un souci de santé invalide, qui l’empêchait de poursuivre son activité. Heureusement son contrat Prévoyance GENERALI lui a permis de terminer sa carrière avec des conditions décentes de revenus et qui ont permis de soulager sa famille.

Aujourd’hui encore je suis fier de recevoir des clients qui m’ont fait confiance il y a 30 ans ou plus, en présence du commercial, qui m’a remplacé qui partent en retraite et qui souhaite échanger pour choisir les options pour le dénouement de leur contrat GENERALI retraite. C’est l’occasion d’échanger avec eux, de faire ensemble le constat d’une amélioration notoire de leurs régimes obligatoires et par la même de leur futur pouvoir d’achat.

Nous en profitons pour rappeler les grands moments de notre histoire commune et faire état de la fidélité de notre relation.

La deuxième décennie de mon parcours chez GENERALI, dans le prolongement de la précédente décennie, je vais continuer à relever des défis commerciaux, mais également acquérir de nouvelles expériences pour conforter mon expertise.

Cela va être notamment le cas avec la profession comptable avec qui je vais entretenir des liens personnels et professionnels forts. Notre relation est basée sur des partenariats se traduisant par des formations au sein de leurs cabinets ou dans les bureaux GENERALI. Nous participons également aux congrès, conventions et défis sportifs de leur profession. Enfin, c’est également une aventure humaine en partageant des moments de convivialité (repas, rencontres d’œnologie).

En parallèle de mon implication chez GENERALI, je vais participer à un magnifique mouvement international de jeunes gens âgés de 18 à 40 ans essentiellement du monde économique JCI (Junior Chamber International) qui œuvre bénévolement pour améliorer le cadre de vie dans les domaines économique, social, culturel et humanitaire. Je vais y exercer des responsabilités locales et régionales et je vais bénéficier de formations en interne telles que la prise de parole en public ou la gestion du temps. Ces expériences me sont utiles chez GENERALI, pour animer des formations, ou échanger avec un comité d’entreprise ou simplement pour améliorer mon organisation commerciale.

La troisième décennie: les années 2000 vont constituer un tournant dans ma vie!

Alors que je subis un incident de santé d’hyperthyroïdie, somme toute banal ne provoquant pas d’arrêt de travail, mais qui va impacter notoirement mon handicap physique préexistant (Myopathie FSH), Facioscapulohumeral muscular dystrophy (FSHD) entrainant une diminution de  mon autonomie pour exercer ma fonction commerciale de terrain!

C’est alors que GENERALI m’offre, en très peu de temps une solution, en recrutant une assistante pour m’accompagner lors de mes déplacements en clientèle et m’aider dans les tâches administratives au bureau.

Bien évidemment, mon épouse m’apporte au quotidien aide, soutien et équilibre, depuis 30 ans pour que je donne le meilleur de moi-même dans l’accomplissement de ma mission au sein de GENERALI.

Je vais ainsi pouvoir poursuivre mon activité commerciale et faire partie, des premiers membres du club experts: le club des “meilleurs” commerciaux selon des critères fixés par la Direction. Nous sommes 7 à en faire partie parmi les 180 commerciaux que compte le réseau à l’époque.

La première réunion du club se tient à Lyon et se clôture en petit comité de 11 personnes comme un clin d’œil: chez Paul Bocuse, dans son restaurant triplement étoilé, symbole de l’excellence gastronomique pour un groupe censé l’excellence commerciale .

J’aurai également l’honneur et la fierté, d’être plusieurs fois parmi les lauréats du défi commercial national et de gagner de merveilleux voyages dans des cadres idylliques.

GENERALI France organise depuis de nombreuses années, par le biais de l’association GPMA un concours avec des récompenses au profit d’associations; c’est ainsi qu’en 2012,sur le thème “sport et handicap” j’ai eu l’honneur et le plaisir de parrainer une association poitevine de jeunes enfants autistes qui sera retenue  sur dossier par le jury comme lauréate et récompensée financièrement lors d’une belle soirée de gala dans la mythique salle Wagram à Paris où j’ai pu côtoyer le parrain GENERALI de l’époque: Zinedine Zidane.

La quatrième décennie va apporter de nouveaux changements dans mon activité!

GENERALI va me proposer de partager mon expérience auprès de la profession comptable et d’accompagner la transmission de mon portefeuille. GENERALI me donne un statut cadre de reconnaissance eu égard à ma carrière réalisée sur le terrain et eu égard à l’état d’esprit et d’initiatives dont je fais preuve.

Je suis heureux aujourd’hui de partager des initiatives visant à faciliter la performance de notre activité commerciale et la transmission de notre ADN partenarial, tant avec mes collègues des différentes régions qu’avec tous les niveaux de ma hiérarchie pour poursuivre le développement avec les experts-comptables mais aussi avec KLESIA dans le cas de notre Alliance inédite sur le marché de la protection sociale en France.

Chaque jour, je mesure l’importance en termes d’efficacité des initiatives collectives partagées comparées aux initiatives individuelles. En effet, comme l’affirmait mon illustre homonyme l’écrivain Paul VALERY: “Mettons en commun ce que nous avons de meilleur et enrichissons nous de nos mutuelles différences”

Les quatre décennies qui viennent de s’écouler m’ont fait vivre des moments de bonheur, d’exaltation, des poussées d’adrénaline, de formidables instants de partage et m’ont permis de faire des découvertes plus enrichissantes les unes que les autres. Le groupe GENERALI m’a offert un confort de vie et à palier mes difficultés lors de ce parcours, en me permettant de m’épanouir pleinement.

J’ai également la fierté d’avoir été honoré au sein de la Jeune Chambre Economique en étant Sénateur JCI, c’est à dire membre à vie (moins de 1% des membres).

A ce jour, si je retiens une seule phrase du credo JCI et qui à mes yeux traduit bien mon ressenti chez GENERALI, c’est: “la personne humaine est la plus précieuse des richesses”

Que GENERALI continue encore longtemps à nourrir nos espérances et à faciliter notre épanouissement

Yves VALERY